Eglise catholique - Diocèse de Cambrai - Cathocambrai.com

Editorial de Novembre

La liberté ! La fête de tous les saints ou s’offrir à Dieu pour être libre

La liberté !

La fête de tous les saints ou s’offrir à Dieu pour être libre.

 

« Ma liberté, longtemps je t’ai gardée… » chante Georges Moustaki. Peut-être a-t-il fait expérience –écoutez la chanson- qu’en donnant sa liberté à sa belle il trouvait le bonheur.

Ah ! je vois votre air sceptique pourtant, j’en vois quelques uns qui approuvent, heureux ! Mais là n’est pas le propos.

C’est que la liberté est faite pour se donner. Voyons voir, ne dit-on pas : « Je me lave… Je me rends à mes occupations... Je me lève… ». C’est la beauté de la voie pronominale, elle traduit une liberté en mouvement. « Garder sa liberté » pour notre chanteur compositeur aurait été finir vieux garçon, ce qui serait pour l’auteur passer à côté d’une proposition de bonheur.

Comme il est bon de sentir sa liberté, même sous le poids des contraintes la liberté demeure. Ces déterminations souvent pénibles nous font comprendre par la négative que nous sommes des personnes, des être libres. Etre homme c’est vivre non pas en esclave sous les tensions de la vie quotidienne, mais en homme libre qui se donne dans ces 1001 tâches et contraintes.

  • je me lève bien que le temps soit gris

  • je me rends au travail malgré les embouteillages

  • je me rends disponible à toi car tu compte à mes yeux et que je t’aime.

La liberté est faite pour aimer. S’offrir à Dieu pour être libre dit-on… Au fait voulez-vous être heureux ?

 

Serge Hermant, curé.

 

Article publié par notre dame de la paix paroisse • Publié Lundi 03 novembre 2008 • 1268 visites

Haut de page