« Vous reprendrez bien un peu de désert ? »

C’est sous un grand soleil que débute notre journée aumônerie en doyenné, le 8 mars. Après une présentation rapide de la journée et un rappel sur le sens du carême, nous partons pour une marche en direction de Nomain par les routes de campagne.

Un premier arrêt à la laverie de la villette avant d’emprunter le chemin des prières : à la laverie, on lave souvent notre linge mais pour nous, c’est l’occasion de se débarrasser de tout ce qui est pesant dans notre vie. Après un lavage de mains symbolique, chacun dans son cœur est amené à confier à Dieu ce qui l’encombre. Nous partons alors pour, pendant un petit kilomètre de marche individuelle et silencieuse, vivre un temps de désert : l’occasion de tout confier au Seigneur et mettre en action tous nos sens pour découvrir la belle nature qui nous entoure. Au bout du chemin, petite mise en commun où chacun exprima ce qu’il a perçu : le bruit des oiseaux ou d’un ruisseau, le vent et même la sonnerie du collège alors que nous étions en vacances !!  Puis, nous quittons le chemin de prières pour nous diriger jusqu’au Dieu de Pierre. Dans une marche collective, il arrive qu’il y ait des malades : on en a désigné alors 3 fictifs et les jeunes ont imaginé comment les porter et se relayer pour ne pas quitter le groupe, on n’abandonne pas quelqu’un en difficulté, on l’aide ! Ensuite, nous arrivons au calvaire de Nomain, l’occasion de rappeler que le Christ a triomphé pour nous au pied de la Croix.  Nous poursuivons notre marche et parfois quand la route est longue rien de tel que le chant pour relancer le groupe : c’est alors en canon sur le chant ULTREIA que l’on retrouve de l’énergie. La dernière étape de notre marche fut au cimetière d’Orchies, on y retrouve un calvaire et c’est au pied de celui-ci que chacun a pu confier un défunt. C’est déjà l’heure du pic-nic, après 6 km de marche, l’appétit est bon. L’après-midi se poursuivit à travers un grand jeu de l’oie sur le thème « superflu ou indispensable » : soit on tombait sur des petites questions qui nous invitaient à réfléchir et discuter, en petite équipe, sur le thème ; soit on tombait sur une case défi. A chaque défi réalisé, on gagnait un indice qui au bout du compte nous a fait découvrir un mot mystère. Allez, on vous lance le défi : si on vous donne les mots JOIE-LATIN-QUATRIEME-ETAPE-ROSE et PAUSE vous pensez à quoi ?...... Dimanche de LAETARE bien sûr.!!!!! Bon personne n’a trouvé le mot mystère mais c’est dans la joie et la bonne humeur que nous avons conclu ce jeu. L’heure avançant, nous partons au presbytère pour célébrer la messe dans la chapelle.

Merci au père Emmanuel qui nous a rejoint et nous a improvisé une homélie.

Un fraternel goûter conclut notre journée ensoleillée en rappelant que nous nous retrouvons le vendredi 12 avril à Râches pour notre soirée aumônerie habituelle.

Merci aux abbés Jean et Julien pour leur présence et leur accompagnement tout au long de la journée.

                                                                                                          L’équipe d’animation.

Article publié par paroisse Notre Dame De la Paix • Publié le Samedi 16 mars 2024 • 354 visites

keyboard_arrow_up