Une journée de pèlerinage à Amettes…

En ce début des vacances de la Toussaint, lundi 23 octobre, les jeunes collégiens de notre doyenné sont allés vagabonder à Amettes, petit village d’Artois où vécu un saint : Benoît-Joseph Labre.

Cette journée fut articulée autour de trois axes :

  • Découverte de la vie de St Benoît-Joseph : une marche sur le chemin qu’empruntait Benoît pour se rendre à l’école de Nédon, débuta la journée. Le long de ses chemins à travers bois et champs, les jeunes ont pu rencontrer des personnes importantes de la vie de Benoît, interprétées par les animateurs : ses parents Sir Labre et Dame Grandsir, les pères Abbés de la Chartreuse et de la Trappe (monastères où s’est présenté Benoît)... Tous ces sketchs ont montré que Benoît a tout donné, qu’il s’est fait mendiant, est parti marcher sur les routes d’Europe jusqu’à Rome (30 000 km à pied), il priait jour et nuit.

         La marche se termina en silence, pour penser et prier à un être cher, tel un pèlerin.

  • La visite du sanctuaire : sur place, avec Valérie notre guide, les jeunes ont pu visiter la maison natale de St Benoît, le chemin de croix dans le domaine de la famille qui nous montre avec quelle ferveur Benoît a voulu faire sienne la passion de Jésus qu’il méditait chaque jour, l’église où il fut baptisé, église dans laquelle on retrouve des reliques de Saint Benoît Joseph Labre, ainsi que la paillasse sur laquelle il est mort à Rome. Les vitraux dans le chœur de l’église rappellent les grands événements de la vie du Saint.
  • Et moi, comment puis-je être un St Benoît aujourd’hui, dans ma vie ? Petit temps de réflexion en petits groupes à partir de différents objets qui ont marqué la vie de St Benoît : boussole, bâton de pèlerin, pain partagé, chapelet, bréviaire … les jeunes étaient invités à réfléchir à leur propre vie, leur propre expérience : sur qui je peux m’appuyer ? qui me guide ? Pries-tu facilement ? Comment ? Seul, en famille ? A la messe ? A la maison ? Qu’est-ce qu’un bréviaire ? qui l’utilise ? …Ce temps de réflexion se termina autour de 3 cœurs pour représenter l’Amour, comme le résument les 2 premiers commandements (l’Amour de Dieu, du prochain et de soi-même). Benoît disait :

« Il faut avoir trois cœurs en un seul :

- un Cœur de FEU pour aimer DIEU

- un Cœur de CHAIR pour aimer son prochain

- un Cœur de BRONZE pour résister à l’amour de soi »

Cette journée riche en découvertes se termina par une messe d’action de grâce présidée par le père Jean, aidé par l’Abbé Julien (diacre).

Saint Benoît appelle chacun à vivre l’aventure de la foi, à la recherche de Dieu.

Vivre en chrétien, c’est marcher à la suite du Christ.

C’est faire confiance dans le Seigneur chaque jour de notre vie.

C’est trouver force dans la prière et repartir chaque jour, sans jamais se décourager.

Que cette journée donne envie à nos jeunes de se mettre en marche, comme Benoît, serviteur infatigable et d’un dévouement entier…

Bénédicte L.

 

 

Article publié par paroisse Notre Dame De la Paix • Publié le Jeudi 26 octobre 2023 • 394 visites

keyboard_arrow_up